Le décollage en parapente, un moment magique. C’est le moment ou nous perdons contact avec le sol, un instant magique ou nous nous libérons de notre pesanteur avec le sol.

Un parapente n’est ni plus ni moins q’une aile d’avion souple. Pour le faire décoller il a besoin d’un moteur dont la puissance dépend de nos jambes pour le décollage. Une fois dans les airs c’est le poids des passagers qui permet d’assurer le vol de l’aile.

Deux pilotes de parapente biplace au decollage des Colimaçons à Saint-Leu - Ile de la Réunion Pour pouvoir emmener le parapente a décoller il va falloir mettre les gaz autrement dit il va falloir produire une course permettant à l’ensemble pilote, passager et voile de se mettre en mouvement. Le décollage ce fera en deux étapes :

  1. nous partirons en marchant pour construire le profil (la forme) de l’aile,
  2. une fois l’aile en forme nous accélérons progressivement notre course pour données de la vitesse au parapente.

Grace au forme aérodynamique, l’air qui s’écoule autours du profil viendra créé un force de portance qui permettra a l’ail de nous porter, et le poids des passagers fera le reste.

Vous l’aurez compris pour pouvoir décoller en parapente et avant de pouvoir survolez les magnifiques paysages de La Réunion, il faudra d’abord faire confiance a vos jambes, rester debout et avancer sont les maitres mots.

Rien de très physique, c’est pour cela que les vols en parapente sont accessible a un grand nombre de personne.